Stratégie à gestion active Credit Absolute Return de PIMCO

La stratégie Credit Absolute Return de PIMCO sélectionne des crédits à l'échelle mondiale en mettant l'accent sur la performance absolue, sans contrainte d'indice. Pour ce faire, la construction du portefeuille de la stratégie s'inspire des meilleures idées bottom-up de PIMCO dans les différents segments du marché du crédit (obligations investment grade et à haut rendement, emprunts bancaires et autres titres d'entreprises).

Si la stratégie est conçue de manière à adhérer à la philosophie d'investissement et au processus de gestion des risques de PIMCO, elle bénéficiera d'une souplesse significative lui permettant d'accroître et de réduire sa sensibilité aux marchés du crédit afin d'atteindre son objectif de performance absolue dans divers environnements de marché.

Par exemple, lorsque le crédit présente une valeur relative attrayante, la stratégie aura probablement une exposition plus importante aux marchés du crédit. A l'inverse, lorsqu'une augmentation des spreads de crédit est probable, la stratégie réduira significativement sa sensibilité aux marchés du crédit par le biais de diverses stratégies de couverture et se concentrera davantage sur la valeur relative des différents secteurs afin d'atteindre son objectif de performance absolue.

Expérience et ressources de PIMCO sur les marchés du crédit internationaux

Philosophie et processus d'investissement

Notre philosophie de crédit

Sources de valeur ajoutée

Gestion du risque/contrôles

Applications de la stratégie

Mentions Légales

Les performances passées ne constituent pas une garantie ou un indicateur fiable des résultats futurs. L'investisseur sur le marché obligataire s'expose à certains risques au nombre desquels un risque de marché, de taux, d’émetteur, de crédit et inflationniste ; la valeur d'un investissement peut varier à la hausse ou à la baisse entre le coût d'achat et la date de sa cession. Les titres moins bien notés à haut rendement présentent davantage de risques que les titres bénéficiant d'une meilleure notation. Les portefeuilles qui investissent dans de tels titres s'exposent à des niveaux de risque de crédit et de liquidité plus élevés que les autres. Les emprunts bancaires sont souvent moins liquides que les autres types d'instruments de dette et les conditions générales de marché et financières peuvent avoir un impact sur le remboursement anticipé d'emprunts bancaires. A ce titre, les remboursements anticipés sont difficiles à prévoir avec précision. Rien ne dit que la liquidation d'une garantie d'un emprunt bancaire sécurisé suffirait à honorer l'obligation de l'emprunteur ni que ladite garantie puisse être liquidée. L'investissement dans des titres libellés en devise étrangère et/ou domiciliés à l'étranger peut entraîner des risques plus élevés en raison des fluctuations de change et des risques économiques et politiques potentiellement plus élevés dans les marchés émergents. L'appel à l'effet de levier peut forcer un portefeuille à liquider des positions à un moment inopportun afin de satisfaire à ses obligations ou aux conditions de ségrégation des actifs. L'appel à l'effet de levier, notamment par voie d'emprunt, peut accroître la volatilité d'un portefeuille. Les stratégies de PIMCO recourent à des produits dérivés qui peuvent comporter certains coûts et risques, comme les risques de liquidité, de taux, de marché, de crédit et de gestion ainsi que le risque qu’une position ne puisse être liquidée au moment le plus opportun. Un investissement en produits dérivés peut générer une perte supérieure au montant investi. Rien ne dit que les stratégies d'investissement porteront leurs fruits dans toutes les conditions de marché ou qu'elles sont adaptées à tout type d'investisseur. Il est conseillé à chaque investisseur d'évaluer sa capacité à investir sur le long terme et plus particulièrement durant les replis boursiers. La diversification ne constitue pas une garantie contre les pertes.