Analyses

Les marchés en bref

Accédez à ces points de vue via le Dynamic Multi-Asset Fund, un fonds dynamique conçu pour répondre à tous les environnements de marché et aider les investisseurs à naviguer dans les situations de marché les plus difficiles.


S’engager dans le jeu

La semaine écoulée s’est ouverte sur un flash-back de l’année 2021 : un utilisateur Twitter, inactif depuis bien longtemps, a publié en guise de tweet une image représentant un homme jouant à un jeu vidéo et se penchant sur sa chaise pour manifestement s’engager un peu plus dans le jeu. Cette image a entraîné une ruée des investisseurs particuliers vers les « meme stocks » (ou « actions mème », des titres qui acquièrent une popularité soudaine grâce aux médias sociaux), les propulsant une nouvelle fois vers le haut. Ce bond a toutefois été de courte durée ; en effet, contrairement à l’année 2021, les investisseurs particuliers n’ont plus à leur disposition les fonds excédentaires alors liés à la relance budgétaire. Par ailleurs, les « meme stocks » ont appris à tirer parti des opportunités qui se présentent afin de lever des capitaux, et se sont ainsi empressées de vendre leurs actions lors de l’envolée des valorisations.

Toujours est-il que cet événement nous a rappelé les effets comportementaux qui avaient alors dicté les actes des traders se concentrant sur ce type d’entreprises : l’anxiété économique, l’instinct grégaire et l’empressement à tout risquer pour obtenir des gains rapides, sur un marché du travail qui ne s’était pas encore raffermi et dans un contexte de taux faibles. Le soutien qu’apportait la Fed leur garantissait un filet de sécurité, les incitant à s’engager davantage dans le jeu. Aujourd’hui, il est toutefois plus dangereux de s’incliner trop loin.

Au-delà de cet effet « meme stocks », d’autres informations nous ont poussés, nous aussi, à plus d’engagement. Citons en premier lieu les dernières données sur l’inflation aux États-Unis (IPC). Le ralentissement des chiffres tant globaux que relatifs aux différentes composantes nous a confortés dans l’idée que les « sursauts » d’inflation étaient désormais derrière nous. Les indicateurs de surprise économique, intégrant les ventes au détail et d’autres données macroéconomiques, continuent eux aussi à se dégrader. Ces différents éléments ont considérablement réduit le risque d’une reprise du cycle de relèvement des taux, sans pour autant réinstaurer un sentiment d’urgence quant à une baisse. Parallèlement, la reprise progresse toujours en Europe.

Ensuite, mentionnons les résultats publiés (par Walmart notamment), qui ont une nouvelle fois témoigné de la bonne santé fondamentale des ménages, même si les dépenses discrétionnaires ralentissent. Les entreprises ont laissé entendre que les consommateurs se montrent de plus en plus sélectifs et axés sur la valeur, signe ici aussi d’une normalisation tout à fait saine. Enfin, les efforts de relance de la Chine (de nouvelles politiques ont été adoptées afin de réduire les coûts hypothécaires et permettre aux entreprises publiques d’acheter des logements invendus) représentent une étape certes modeste, mais concrète, visant à redonner vie au marché immobilier et viennent ainsi réduire le risque d’un choc de croissance négative qui se propagerait au reste du monde et à l’Europe.

Ces données combinées sous-tendent un positionnement prudent, mais davantage incliné vers le risque.

Au sein des portefeuilles DMAF, notre position en actions reste optimiste, et nous avons poursuivi la diversification de notre exposition aux facteurs : qualité, valeur, momentum et croissance. Dans cet environnement de croissance régulière, nous nous engageons aussi un peu plus dans la poche obligataire, en prenant position sur des crédits de qualité en tant que source de bêta actions supplémentaire, en conservant nos liquidités et en recherchant des spreads attrayants.

L'équipe d'allocation d'actifs


Mentions Légales

Communication commerciale

Le présent document a été conçu à des fins de communication commerciale. Il n'est pas légalement contraignant et sa publication n'est soumise à aucune obligation en vertu d'une quelconque loi ou réglementation dans l'Union européenne ou au Royaume-Uni. Cette communication commerciale ne contient pas d'informations suffisamment détaillées pour permettre à son destinataire de prendre une décision d'investissement éclairée. Veuillez vous référer au Prospectus de l'OPCVM ainsi qu'au DICI/DIC avant de prendre toute décision d'investissement définitive.

Exclusivement destiné aux investisseurs professionnels

Les produits et services décrits dans ce document sont réservés aux clients professionnels, tels que définis dans l'Annexe II de la Directive 2014/65/UE (MiFID II) (Handbook et mise en œuvre des règles locales) et dans le Financial Conduct Authority Handbook (Manuel de la Financial Conduct Authority). La présente communication ne constitue pas une offre publique et ne s'adresse pas aux investisseurs privés. Les opinions et estimations présentées reflètent notre jugement et sont sujettes à modification sans notification préalable, au même titre que les déclarations sur les tendances des marchés financiers qui sont basées sur les conditions de marché actuelles. Les informations contenues dans ce document proviennent de sources réputées fiables, mais leur exactitude et leur exhaustivité ne sont pas garanties.

Informations/documentation supplémentaires

Un Prospectus est disponible pour PIMCO Funds et des Documents d'informations clés pour l'investisseur (DICI) (pour les investisseurs britanniques) et des Documents d'informations clés (DIC) relatifs aux produits d'investissement packagés de détail et fondés sur l'assurance (PRIIPS) conformes à la réglementation OPCVM sont disponibles pour chaque classe d'actions de chaque compartiment de la Société.

Le Prospectus de la Société peut être obtenu à l'adresse suivante www.fundinfo.com et est disponible en anglais, français, allemand, italien, portugais et espagnol.

Les DICI et les DIC peuvent être obtenus à l'adresse suivante www.fundinfo.com et sont disponibles dans l'une des langues officielles de chacun des États membres de l'UE dans lesquels chaque compartiment a fait l'objet d'une notification pour la commercialisation en vertu de la directive 2009/65/CE (la directive OPCVM).

En outre, une synthèse des droits des investisseurs est disponible (en anglais) à l'adresse suivante : www.pimco.com.

Les compartiments de la Société font actuellement l'objet d'une notification pour la commercialisation dans un certain nombre d'États membres de l'UE en vertu de la directive OPCVM. PIMCO Global Advisors (Ireland) Limited peut mettre fin à ces notifications pour toute classe d'actions et/ou tout compartiment de la Société à tout moment en utilisant la procédure prévue à l'article 93a de la Directive OPCVM.

 

RISQUES

L'investisseur sur le marché obligataire s'expose à certains risques au nombre desquels un risque de marché, de taux, de signature, de crédit, d'inflation et de liquidité. La valeur de la plupart des obligations et stratégies obligataires est affectée par les variations de taux d'intérêt. Les obligations et les stratégies obligataires assorties de sensibilités plus longues ont tendance à être plus sensibles et plus volatiles que celles qui affichent des sensibilités plus courtes. De façon générale, les prix des obligations chutent quand les taux d'intérêt augmentent, un risque renforcé par les contextes de taux d'intérêt bas. La réduction des capacités des contreparties obligataires peut contribuer à un assèchement de la liquidité sur le marché et à une volatilité accrue au niveau des prix. La valeur des investissements obligataires peut être supérieure ou inférieure à leur coût d'achat à la date de cession. L'investissement dans des titres libellés en devise étrangère et/ou domiciliés à l'étranger peut entraîner des risques plus élevés en raison des fluctuations de change et des risques économiques et politiques potentiellement plus élevés dans les marchés émergents. Les titres adossés à des hypothèques et à des actifs peuvent être sensibles aux fluctuations des taux d'intérêt et soumis au risque de remboursement anticipé. Leur valeur peut en outre fluctuer en fonction de la perception du risque de crédit de leur émetteur par le marché. S'ils sont généralement garantis par des gouvernements ou des entités privées, dans ce dernier cas, rien ne dit qu'elles honoreront leurs engagements. Les titres moins bien notés à haut rendement présentent davantage de risques que les titres bénéficiant d'une meilleure notation. Les portefeuilles qui investissent dans de tels titres s'exposent à des niveaux de risque de crédit et de liquidité plus élevés que les autres. La valeur des actions peut baisser en fonction des conditions générales de marché, économiques et sectorielles réelles ou perçues. Les produits dérivés peuvent comporter certains coûts et risques, comme les risques de liquidité, de taux, de marché, de crédit et de gestion ainsi que le risque qu'une position ne puisse être liquidée au moment le plus opportun. Un investissement en produits dérivés peut générer une perte supérieure au montant investi.  La diversification ne constitue pas une garantie contre les pertes.

PERSPECTIVES
Les déclarations concernant les tendances des marchés financiers ou les stratégies de portefeuille se fondent sur les conditions de marché actuelles, qui peuvent fluctuer. Rien ne dit que les stratégies d'investissement porteront leurs fruits dans toutes les conditions de marché ou qu'elles sont appropriées pour tout type d'investisseur. Il est conseillé à chaque investisseur d'évaluer sa capacité à investir sur le long terme et plus particulièrement durant les replis boursiers. Les perspectives et stratégies sont sujettes à modifications, sans notification préalable. 

ANALYSE DE PORTEFEUILLE

L’analyse du portefeuille est basée sur les indices et le compte représentatif présentés et il n’est nullement garanti que la structure du portefeuille moyen ou de tout compte sera conservée ou que les rendements seront les mêmes. Les résultats présentés pourraient ne pas être atteints et ne doivent pas être considérés comme les seules possibilités existantes. Des pondérations différentes dans l’illustration de l’allocation d’actifs engendreront des résultats différents. Les résultats réels varieront et sont tributaires de l’évolution des conditions de marché. Rien ne garantit que les résultats seront atteints. Les estimations de résultats et de distribution sont données hors commissions et hors frais. Les scénarios reposent sur un ensemble de suppositions qui pourraient ne pas se matérialiser conjointement ou individuellement au fil du temps. L’analyse reflétée dans ces informations repose sur les données disponibles au moment de l’analyse. Les prévisions, estimations, ainsi que certaines informations contenues dans le présent document s'appuient sur des recherches internes et ne doivent nullement être considérées comme un conseil d'investissement ou une recommandation relative à quelque valeur mobilière, stratégie ou produit d'investissement que ce soit.

PIMCO réexamine, modifie et ajoute régulièrement des facteurs de risque à ses modèles exclusifs. En raison de la nature dynamique des facteurs affectant les marchés, il n’est nullement garanti que les simulations tiendront compte de tous les facteurs de risque pertinents ou que la mise en œuvre des solutions conçues prémunira l'investisseur contre les pertes. Tout type d'investissement comporte des risques et peut perdre de sa valeur. L’analyse de la simulation de risque comporte certaines limites et elle est généralement obtenue avec le bénéfice du recul. Les pertes effectives peuvent dépasser les prévisions d’un modèle donné en raison de facteurs additionnels qui ne peuvent pas être prévus ou incorporés de façon précise à un modèle basé sur des données historiques ou hypothétiques.

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs

Cette présentation contient les opinions actuelles du gérant, lesquelles sont sujettes à modification sans notification préalable. Cette présentation est distribuée à titre d'information uniquement et ne doit nullement être considérée comme un conseil en investissement ou une recommandation relative à quelque valeur mobilière, stratégie ou produit d'investissement que ce soit. Les informations contenues dans ce document proviennent de sources réputées fiables, mais ne sauraient être garanties. Aucune partie de cette présentation ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit et il ne peut y être fait référence dans aucune autre publication sans permission écrite expresse. PIMCO est une marque ou marque déposée d’Allianz Asset Management of America LLC aux États-Unis et ailleurs. ©2023, PIMCO.

PIMCO Europe Ltd (n° d'enregistrement 260451711 Baker Street, Londres W1U 3AH, Royaume-Uni) est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority (FCA) (12 Endeavour Square, Londres E20 1JN) au Royaume-Uni. Les services fournis par PIMCO Europe Ltd ne s'adressent pas aux investisseurs de détail, auxquels la présente communication n'est d'ailleurs pas destinée et à qui il est conseillé de s'adresser à un conseiller financier. PIMCO Europe GmbH (n° d'enregistrement 192083, Seidlstr. 24-24a, 80335 Munich, Allemagne), PIMCO Europe GmbH Italian Branch (n° d'enregistrement 10005170963, Corso Vittorio Emanuele II, 37/Piano 5, 20122 Milan, Italie), PIMCO Europe GmbH Irish Branch (n° d'enregistrement 909462, 57B Harcourt Street Dublin D02 F721, Irlande), PIMCO Europe GmbH UK Branch (n° d'enregistrement FC037712, 11 Baker Street, Londres W1U 3AH, R.-U.), PIMCO Europe GmbH Spanish Branch (N.I.F. W2765338E, Paseo de la Castellana 43, Oficina 05-111, 28046 Madrid, Espagne) et PIMCO Europe GmbH French Branch (n° d'enregistrement 918745621 R.C.S. Paris, 50–52 Boulevard Haussmann, 75009 Paris, France) sont autorisées et réglementées par l'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin) (Marie-Curie-Str. 24-28, 60439 Francfort-sur-le-Main) en Allemagne, conformément à la Section 15 de la Loi allemande sur les institutions de valeurs mobilières (WpIG). Les succursales italienne, irlandaise, britannique, espagnole et française sont également placées sous la supervision de : (1) succursale italienne : la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (CONSOB) (Giovanni Battista Martini, 3 - 00198 Rome), conformément à l'Article 27 de la version consolidée de la Loi de finances italienne ; (2) succursale irlandaise : la Banque centrale d’Irlande (New Wapping Street, North Wall Quay, Dublin 1 D01 F7X3) conformément au règlement 43 du règlement de l'Union européenne (marchés d'instruments financiers) de 2017, tel que modifié ; (3) succursale britannique : la Financial Conduct Authority (FCA) (12 Endeavour Square, Londres E20 1JN) ; (4) succursale espagnole : la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV) (Edison, 4, 28006 Madrid), conformément aux dispositions des articles 168 et 203 à 224 et du Titre V, Section I de la Loi sur le marché des titres (LSM), ainsi que des articles 111, 114 et 117 de l'Arrêté royal 217/2008, respectivement ; et (5) succursale française : l'ACPR/la Banque de France (4 Place de Budapest, CS 92459, 75436 Paris Cedex 09) conformément à l'Art. 35 de la directive 2014/65/UE relative aux marchés d'instruments financiers, mais aussi de l'ACPR et de l'AMF. Les services fournis par PIMCO Europe GmbH sont réservés aux clients professionnels, tels que définis à la Section 67, paragraphe 2 de la loi allemande relative à la négociation de valeurs mobilières (WpHG). Ils ne s'adressent pas aux investisseurs privés, auxquels la présente communication n'est d'ailleurs pas destinée. PIMCO (Schweiz) GmbH (enregistrée en Suisse sous le n° CH-020.4.038.582-2), Brandschenkestrasse 41, Zurich 8002, Suisse). Les services fournis par PIMCO (Schweiz) GmbH ne s'adressent pas aux investisseurs de détail, auxquels la présente communication n'est d'ailleurs pas destinée et à qui il est conseillé de s'adresser à un conseiller financier.